mardi 19 août 2014

« Eleanor & Park, Rainbow Rowell »

« 1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là. »












  • Auteur: Rainbow Rowell
  • Titre original: Eleanor & Park
  • Traducteur: Juliette Paquerau
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • Thèmes et Genre: Amour, Musique, Amitié Littérature Jeunesse,..
  • Année de sortie: 2014


"Il n'y en a qu'un comme lui, et il est juste là. Il sait que je vais aimer une chanson avant même que je ne l'écoute. Il rit à mes blagues avant même que j'arrive à la chute. Il y a un endroit sur son torse, juste sous sa gorge, qui me donne envie de le laisser ouvrir la portière pour moi. Il n'y en a qu'un comme lui."




Mon avis: Je ne pouvais tout simplement pas ne pas lire ce livre. Je n'ai vu que des avis positifs à son sujet et je comprend très bien pourquoi, maintenant. Donc ce sera un nouvel avis positif pour cette petite merveille !
Eleanor n'a pas un physique très avantageux (bien que moi, je l'ai trouvée vraiment belle. Belle à sa manière), trop rousse et trop ronde et à un style vestimentaire bien à elle. Park, lui est un garçon "normale", il n'est n'y populaire, ni complètement paumé. Eleanor et Park sont très différent l'un de l'autre et évolue dans des milieux différents.
En effet, Park vit dans un belle maison avec des parents qui s'aiment et un petit frère. La parfaite pâtie famille américaine. Tandis qu'Eleanor vit dans une petite maison avec son beau-père, sa mère et ses petits frère et sœurs qui un affreux personnage, je l'ai détester. Sa mère m'a fait pitié, on début je ne l'aimais pas tellement car elle soutenait Richie, le beau-père, mais finalement, Richie lui fait peur, alors elle fait ce qu'il lui dit de faire. ça ne l'excuse pas vraiment mais on voit qu'au fond d'elle, c'est une personne bien. Tout sépare Eleanor et Park, pourtant, quand ils se retrouvent à côté dans le bus, ils découvrent qu'ils ont les mêmes goûts musicaux et ils adorent tous les deux  les comics. Lentement mais sûrement la magie de l'amour opère et ils tombent fou amoureux l'un de l'autre... Park est un garçon touchant, drôle, gentil, prévenant. J'ai adoré son personnage. Eleanor m'a touchée par sa force mais aussi par sa détresse et son manque de confiance en soit. Ce sont vraiment des personnages que j'ai adoré.
Ce livre raconte une histoire d'amour magnifique, qui ne finit pas comme un conte de fée mais qui n'en est pas moins magique. Ce fut un presque coup de cœur pour ce livre et il ne me reste plus qu'une chose à faire: vous le recommander !



lundi 18 août 2014

C'est lundi que lisez-vous ? #6


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de 
 It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.

Ce que j'ai lu la semaine passée:



Ce que je suis entrain de lire:



Ce que je vais lire la semaine prochaine:

Je ne le sais pas encore !

mardi 12 août 2014

« Love Letters to the Dead, Ava Dellaira »





« Au commencement, c’était un simple devoir. Écrire une lettre à un mort. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres où elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour… Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est réellement passé, la nuit où May est décédée. »


Couverture de La Vie, la Mort, l'Amour


  • Auteur: Ava Dellaira
  • Titre original: Love Letters to the Dead
  • Traducteur: Philippe Mothe
  • Editeur: Michel Lafont
  • Thèmes et Genre: Young-Adult, Drame, Deuil, Mort, Amitié, Amour,...
  • Année de sortie: 2014



« Nirvana signifie libération. Libération de la souffrance. Je pense que certains voient la mort ainsi. Donc bravo de vous être libérés, je suppose. Quant à nous, nous sommes encore là, à essayer de recoller les morceaux. »

« Ces lettres, j'ai conscience de les avoir écrites à des êtres sans adresse ici-bas. Je sais bien que vous êtes morts. Mais je vous entends, Tous, je vous entends: " Nous avons eu une vie. Une vie qui a compté."  »



Mon avis: J'ai eu un énorme coup de cœur pour ce livre, son histoire, ses personnages, la plume de l'auteur et pour les émotions qu'il nous fait ressentir. J'ai absolument tout aimé dans ce livre, il 'a touchée et même hantée, oui je crois que c'est le bon mot. Vous savez quand vous lisez un livre et chaque fois que vous le laisser pour aller faire autre chose, vous ne pouvez pas vous empêcher d'y penser ? C'est exactement ce qui m'est arrivé.
J'ai découvert une histoire touchante, bouleversante et belle.


Laurel a perdu sa grande sœur, May, qui était son modèle, elle lui vouait ne admiration sans limite. Alors à sa mort, Laurel est perdue, elle ne sait plus qui elle est vraiment et commence de vouloir à tout prix ressembler à sa sœur. Laurel refuse d'accepter la mort de May.
Au lycée, elle se fait des amis, Hannah, Nathalie, Tristan, Karen. Ils sont tous plus sympa les uns que les autres, je les ai tous adoré. Et puis, elle rencontre le beau Sky.
 J'ai pu facilement m'identifier à Laurel, car après tout, c'est une fille comme nous toutes. Elle évolue tout au long du livre et j'aime voir cela dans un livre: une évolution. Elle évolue et prend conscience que sa sœur n'était pas si parfaite, si bien intégrée au lycée qu'elle voulait le lui faire croire. Elle a du mal de l'accepter mais avec l'aide de Sky elle va prendre confiance en elle et comprendre qu'elle est une personne à part entière et qu'elle n'a pas besoin de ressemblé à May. Elle fait son deuil et parvient à surmonter la mort de sa sœur. Et j'en suis franchement heureuse.


Tout dans ce livre m'a plu, c'est un énorme coup de cœur. J'ai adoré les petits poèmes que l'auteur a glissé tout au long du récit, ils sont magnifique et très bien choisi. Ava Dellaira a une plume touchante, bouleversante et envoûtante. Love Letters to the Dead est un livre que je n'oublierai pas de si tôt. Laisser-vous tenter par ce livre et sa magnifique couverture, il est au-delà de mes espérances et m'a véritablement transportée.


lundi 11 août 2014

C'est lundi que lisez-vous? #5




Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de 
 It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.

Ce que j'ai lu la semaine passée:

 

 

Ce que je suis entrain de lire:




Ce que je vais lire:


Je n'ai pas encore choisis :)

Voilà pour ce CLQLV, je profite de cette occasion pour vous annoncer deux nouveaux parternariats : avec Atonia du blog Etincelles de plume et Kimy du blog Derrière la couverture ! Alors voilà je suis super contente de ces deux partenariats et bonne semaine livresque à tous !